Cameroon's Abortion Provisions

Cameroon's Abortion Provisions in French
Cameroon's Abortion Provisions in English


Cameroon's Abortion Provisions in French

Code Penal, Chapitre V, Articles 337 – 339 (1969)

Art. 337 - Avortement.

(1) Est punie d'un emprisonnement de quinze jours à un an et d'une amende de 5.000 à 200.000 francs ou de l'une de ces deux peines seulement la femme qui se procure l'avortement à elle-même ou qui y consent.

(2) Est puni d'un emprisonnement de un à cinq ans et d'une amende de 100.000 à 2.000.000 de francs celui qui, même avec son consentement, procure l'avortement à une femme.

(3) Les peines de l'alinéa 2 sont doublées :

A l'encontre de toute personne qui se livre habituellement à des avortements ;

A l'encontre d'une personne qui exerce une profession médicale ou en relation avec cette profession.

(4) La fermeture du local professionnel et l'interdiction d'exercer la profession peuvent en outre être ordonnées dans les conditions prévues aux articles 34 et 36 du présent Code.

Art. 338 - Violences sur une femme enceinte.

Est puni d'un emprisonnement de cinq à dix ans et d'une amende de 100.000 à 2.000.000 de francs celui qui par des violences sur une femme enceinte ou sur l'enfant en train de naître provoque, même non intentionnellement, la mort ou l'incapacité permanente de l'enfant.

Art. 339 - Exceptions.

(1) Les articles 337 et 338 ne sont pas applicables si les faits sont accomplis par une personne habilitée et justifiés par la nécessité de sauver la mère d'un péril grave pour sa santé.

(2) En cas de grossesse résultant d'un viol, l'avortement médical ne constitue pas une infraction s'il est effectué après attestation du ministère public sur la matérialité des faits.


Cameroon's Abortion Provisions in English (Unofficial Translation)

Penal Code, Chapter V, Articles 337 – 339 (1969)

Section 337. - Abortion

(1) Any woman procuring or consenting to her own abortion shall be punished with imprisonment for from fifteen days to one year or with fine of from five thousand to two hundred thousand francs or with both such imprisonment and fine.

(2) Whoever procures the abortion of a woman, notwithstanding her consent, shall be punished with imprisonment for from one to five years and with fine of from one hundred thousand to two million francs.

(3) The penalties prescribed by subsection (2) shall be doubled where the offender -

(a) Engages habitually in abortion; or

(b) Practises the profession of medicine or an allied profession.

(4) In the circumstances of subsection (3) (b), the Court may also order closure of the professional premises and impose a ban on his occupation under sections 34 and 36 of this Code.

Section 338. - Assault on woman with child

Whoever by force used against a woman with child or against a child being born causes intentionally or unintentionally the death or permanent incapacity of the child shall be punished with imprisonment for from five to ten years and with fine of from one hundred thousand to two million francs.

Section 339. -  Saving mother

(1) Neither of the two foregoing sections shall apply to acts performed by a qualified person and proved necessary for the saving of the mother from grave danger to her health.

(2) In a case of pregnancy resulting from rape, abortion by a qualified medical practitioner after certificate by the prosecution of a good case shall constitute no offence.